mardi 27 avril 2010

Cuve fuel et descente pluviale 2

Bonjour à toutes et tous.

Voilà le résultat du travail de zouave de l'évacuation des eaux pluviales du pro à qui la mission avait été confiée dans les années 80.

La cave écluse un max quand il pleut.


Petite mission Rambo... J'a tout pété mon colonel!!!
Le tabouret était formé de morceau de parpaings posés de façon complètement improbable emprisonnant deux tuyaux en fibro. Attention si vous faites ce genre de choses chez vous, le fibro de dates plus ou moins approximative contiennent certainement de l'amiante, MASQUE ET GANTS OBLIGATOIRE!!!!!!!!!


J'ai gardé le tuyau en fibro qui part dans le sol pour repartir ensuite en pvc. Le diamètre intérieur du fibro était légèrement plus faible que mon pvc de 100. Pas de problème... un petit coup de chauffe et hop c'est réglé. Je ne me serais pas permis ce genre de plaisanterie pour une évacuation d'eaux usées, mais pour du pluviales...


Je présente l'enfant à sa mère pour vérifier la fiabilité de mon montage et repère les tuyaux par rapports aux coudes, d'où les hiéroglyphes ;)

Une fois tout en place, je vide une cartouche de joint pour étanchéité extérieur condition extrême qu'y a qu'les extraterrestres qui pourront l'entamer... si si c'est noté sur la cartouche :P


Le résultat final vaut ce qu'il vaut mais la cave sera sèche... Mais tu vas te demander pourquoi j'ai placé un Y à 1,80m de hauteur!!! Tout simplement en prévision de la récupération d'un autre cheneau qui coule pour l'instant en bas de façade à 13 mètres de là.

Mais nous verrons cela lorsque je referai la toiture de la pastille.



Revenons au linteau et la ceinture de ma cuve de fuel. Désolé mais c'est la seule photo que j'ai du coffrage.



Madame Siya a voulu mettre la main à la pâte... au béton!!!



Je suis d'accord pour avouer que les niveaux sont... approximatifs sur l'avant et l'arrière, mais vous verrez par la suite qu'on en a quasi rien à cirer ;)
En attendant ça a fait de la place dans le garageatelier car j'ai fini le paveur, le ciment et les 3 sacs de béton prêt à l'emploi qu'il me restait d'autres chantier.



Voilà le gâteau démoulé. Reste à monter le mur, trappe et porte d'accès pour que ce soit fini.



@+




1 commentaire:

Mako a dit…

Ave Maître Siya

Cornegidouille, encore un gougnafier !
Y'a pas, faut vraiment faire gaffe avec ses eaux pluviales !
Comme tu as vu dans la mienne, de cave, ça finit par sècher et assainir le mur. Pour accélèrer la chose, il est possible de ventiler la cave, mais ça nuit à l'équilibre de température !

A+